Archivage du 17 août 2017

Rendez-Vous de l'Erdre
La Moon Unit (David Thomas, Steve Mehlman, Keith Moliné, Darryl Boon & Gagarin) de Pere Ubu débarque à Nantes le samedi 27 août, sur les bords de l'Erdre (concert gratuit à 20h00 sur la scène "Mix Jazz"). A 23h00, au même endroit, Gagarin & Moliné mixeront.
Deux jours avant, jeudi 25, David Thomas & Two Pale Boys ouvriront pour la même Unit aux Corsica Studios de Londres.

Record Store Day
Fire Records a proposé pour le Record Store Day du samedi 16 avril 2016 la réédition du 1er édition single, 30 Seconds Over Tokyo (1000 exemplaires). A cette occasion, le label a mis en ligne une de ces Fire Tapes dont il a le secret. David Thomas y conte l'histoire du disque.

You're Going To Be Huge Stars
You're Going To Be Huge Stars est le second d'une série de films courts promotionnels proposés par le label Fire Records en support à la sortie du coffret Architecture Of Language.
Le premier s'intitule I'm The Conscience Of The Music Industry.

A propos de coffrets
La campagne d'édition de coffrets rétrospectifs de la carrière de Pere Ubu par Fire Records continuera son chemin après le 18 mars, date de parution du second de la série Architecture Of Language. Néanmoins, pour des raisons de droits en cours de négociation, le troisième coffret, consacré aux année Fontana, sortira après le 4ème, centré lui sur l'Ere Moderne et comprenant Raygun Suitcase, Pennsylvania et St Arkansas. Le premier ne sera pas remixé au contraire de Pennsylvania. La question reste ouverte pour le troisième. Parution probable en fin de cette année 2016.
Par ailleurs, il serait question d'un coffret exclusivement composé d'enregistrements live. Inédits ou pas, là est (aussi) la question.

Abordant la période digitale, avec le développement du cd, ces futurs coffrets posent des questions techniques importantes. Le principe reste de préparer ces rééditions dans le strict respect du support vinyle. Cela impose des limitations de durée (36/38 minutes). Or, ces disques furent enregistrés pour le support cd proposant des durées plus longues (jusqu'à 70 mn) et, donc, bien plus de chansons que ne peut en contenir un lp. L'idée est que l'édition individuelle en cd des albums réédités propose exactement la même chose que la version vinyle. Des choix restent à faire mais aucun titre ne devrait être "perdu".

Par ailleurs, et pour finir, le groupe annonce que ces rééditions seront les dernières : elles sont la représentation finale et permamente de ce que ces enregistrements étaient censés proposés.

Ghoulardi ou l'école du chaos, par David Thomas
La revue Audimat présente dans son numéro 4 un texte signé David Thomas. Présentation de l'éditeur :
"Au début des années 1970, l'axe Cleveland-Akron, au nord de l'Ohio, est inexplicablement agité par de puissantes secousses protopunk et avant-gardistes. Des groupes comme Rocket From The Tombs, electric eels, Devo, Mirrors, The Cramps, Tin Huey, The Bizarros ou Pere Ubu semblent former une génération spontanée, bien décidée à en découdre avec le conformisme ambiant. Pour David Thomas, leader de Pere Ubu et figure majeure de la scène de Cleveland, cette fièvre arty et provocatrice aurait été inoculée dès le plus jeune âge à une génération d'innocents bambins rivés à leur poste de télévision, par un personnage méconnu et singulier, peu porté sur la bienséance. C'est la théorie qu'il exposait en 2007 dans Listen Again : A Momentary History of Pop Music, ouvrage collectif publié sous la direction d'Eric Weisbard, regroupant des textes issus de différentes présentations données lors de l'Experience Music Project Pop Conference de Seattle depuis sa création en 2002, qui tentait de mettre à jour ces moments volatiles et aléatoires, difficilement discernables, qui jalonnent l'histoire de la pop et contiennent en germe ses scènes et créations les plus marquantes."

Raw Power, une histoire du punk américain
image du livre Raw Power Les éditions Castor Astral ont publié en octobre dernier dans leur collection Castor Music l'intéressant livre de Stan Cuesta, Raw Power, Une histoire du punk américain. L'ouvrage balaie l'ensemble du "mouvement", depuis ses origines dans les années 50 et 60 jusqu'à ses soubressauts au 21ème siècle. En bonus, on trouve une interview de Lenny Kaye. The Day The Earth Meets The Rocket From The Tombs et The Modern Dance figurent dans la discographie sélective. Final Solution et 30 Seconds Over Tokyo trouvent leur place dans l'iPod Punk US de l'auteur.

The Architecture Of Language
image du coffret Architecture of Language Nous en savons maintenant un peu plus sur le coffret The Architecture Of Language 1979-1982. Il sortira le 18 mars prochain et comprend les albums New Picnic Time, The Art Of Walking et Song Of The Bailing Man. Un quatrième disque intitulé Architecture Salvage reprend des titres uniquement sortis en simples et des mixages alternatifs.
Le coffret intégre également la reproduction d'un poster signé Johnny Dromette, Coed Jail!.
En pré-commande sur Bandcamp (The Fabulous Sequel, Rounder et Petrified sont en pré-écoute).

Bonus de la Discographie Personnelle de la New Wave de Pol Dodu
Pol a édité un additif à sa Discographie Personnelle de la New Wave (en téléchargement gratuit). Deux simples de Pere Ubu y figurent : Datapanik In The Year Zero-A (1980) et We Have The Technology (1988).
Long Live Pol Dodu!

David Thomas & 2 Pale Boys signent sur Fire Records
David Thomas et les 2 Pale Boys, souvent 3 en fait puisque Gagarin les accompagne sur scène, viennent de signer sur Fire Records. Le label prévoir de rééditer cette année l'ensemble du catalogue du groupe, soit au moins les 3 albums studios Erewhon (1996), Surf's Up (2001) et 18 Monkeys On A Dead Man's Chest (2004).

Rocket From The Tombs (Roced O'r Beddrodau) à Fontenay-Sous-Bois (94) le 16 décembre 2015
Hier soir, j'ai vu Eric Tandy pogoter (ou presque) sur What Love Is, hier soir j'ai fait la connaissance de Craig Bell et Buddy Akita, discuté un peu avec Johnny Dromette et David Thomas et plus avec Steve Mehlman, hier soir Kiersty m'a parlé de la tournée du printemps prochain, hier soir j'ai (re)croisé un couple charmant absolument fan de David et de toute sa musique (j'attends de leurs nouvelles d'ailleurs), hier soir j'ai discuté aussi avec un faux journaliste de Rock'n Rodolphe, hier soir je n'ai probablement pas assisté au meilleur concert de la tournée mais ce fut bon quand même. Hier soir, Sue m'a ramené chez moi dans son véhicule punk et, rien que pour ça, je l'embrasse.

Set-list (il n'y a pas eu de rappel, Crocus Behemoth décidant de jouer les deux derniers titres sans quitter la scène) : The Shape Of Things To Come/I Sell Soul/Hawk Full Of Soul/I Keep A File On You/Coopy/Muckracker/Spooky/Nugefinger/What Love Is/So Cold/30 Seconds Over Tokyo/Amphetamine/Welcome To The New Dark Ages/Waiting For The Snow/Butcherhouse 4/Six And Two/Sonic Reducer/Final Solution

Charlie Dontsurf (17 décembre 2015)

Rocket From The Tombs devient gallois ...
... et pose ses valises à Port Talbot (Pays-de-Galles). Pere Ubu était déjà devenu anglais un beau jour de l'été 2013, pour protester contre les difficultés posées par les services de l'immigration et le syndicat américain des musiciens qui empêchèrent Keith Moliné et Gagarin de tourner avec le groupe aux USA. Aujourd'hui, les mêmes services de l'immigration imposent aux groupes étrangers des taxes énormes pour qu'ils puissent se produire sur le territoire américain, à condition d'avoir pu obtenir le précieux visa. Pour s'associer à l'initiative Boycott All American Bands, Rocket From The Tombs prend donc la nationalité galloise et adopte la traduction de son nom dans la langue locale, Roced O'r Beddrodau (C'est par ici pour la prononciation.)
Un badge en quantité limité est édité pour l'occasion et sera vendu lors de la tournée européenne de décembre prochain.

Black Record, le nouvel album de Rocket From The Tombs
C'est fait : Black Record est de sortie en ce Black Friday!
Le premier pressage vinyle est sur support argenté, les suivants seront en vinyle noir. Le titre Coopy a été édité pour sa sortie en single digital et une vidéo réfrigérante est disponible. Second simple digital avec la reprise de Strychnine couplée avec le titre I Sell Soul issu de l'album précédent.
David Thomas prévient les futurs auditeurs : "Vous devez vous préparer. C'est comme si Don Van Vliet jouait des cuivres au sein des Bar Kays, backing-band de Ted Nugent pour une tournée des Maisons de Fraternité, juste après la sortie (du film) Animal House. Difficile à décrire, en fait."
Liste des titres : Waiting For The Snow - Welcome To The New Dark Ages - Strychnine - Sonic Reducer - I Keep A File On You - Nugefinger - Spooky - Coopy (Schrödinger's Refrigerator) - Hawk Full Of Soul - Read It And Weep - Parking Lot At The Rainbow's End
Soyons clair : ce disque va vous prendre à la gorge. Vous serez conquis, de plus en plus conquis, écoute après écoute. Il contient la meilleure version jamais enregistrée de Sonic Reducer mais c'est presque un détail à côté du reste. Nous ne saurions pas mettre un titre en avant plus qu'un autre. Nous sommes, en fait, désemparés : RFTT has a Rock and Roll Soul. Vous devez absolument l'acheter : le groupe a un dossier sur vous ! A ranger, mais bien plus tard, entre Fun House et The Modern Dance.
Fire Records : vinyle (FireLP419) et cd (FireCD419). Pré-commande avec le titre Coopy (Radio Edit) en téléchargement immédiat ici.

Une tournée américaine a accompagné la sortie du disque, du 1er au 8 décembre 2015, de Chicago à Boston. Egalement deux dates en Angleterre ; Londres le 12 décembre et Leeds le 13 et trois autres en Europe Continentale ; le 11 à La Haye (Pays-Bas), le 15 en Belgique (Diksmuide) et le 16 à Fontenay-sous-Bois (94), près de Paris.

Interviews de David Thomas
Musicians are cowards, une interview très intéressante signée A Noah Harrison sur le site Popmatters.

Le portail musical grec MiC a réalisé une interview de David Thomas, le 24 septembre 2015.
Nous avons utilisé le terme Avant-garage parce qu'il ne voulait rien dire mais il almagamait ce que d'autres pouvaient voir comme un schisme au sein de Pere Ubu ; le fait que nous aimions la pop music et que nous aimions le bruit, les deux en quantités egales.

La discographie personnelle de la new wave de Pol Dodu
La discographie personnelle de la new wave de Pol Dodu Nouveau livre de l'ami Pol, Discographie personnelle de la New Wave propose un parcours libre et ... personnel de ce "style", dans un sens très large du thème. Voici ce qu'en dit l'auteur :
"On sait que la musique de notre jeunesse nous marque de façon indélébile. J'ai eu quinze ans en 1978. J'ai donc raté de peu l'explosion Punk, et j'appartiens à la génération qui l'a immédiatement suivie. Un enfant du post-punk, donc, ou plutôt de la New Wave, comme on disait alors. Le son d'une époque, les années 1978 à 1983, riche des bouillonnements rendus possibles par le punk, qui a la particularité de de ne pas se réduire à un style musical particulier. On trouve dans ce livre les grands noms du genre, de Magazine à Devo et Elvis Costello, en passant par The Cure et XTC, mais aussi de nombreuses raretés et curiosités. Les précurseurs et les héritiers de la New Wave n'ont pas été oubliés. Mes goûts musicaux ont évolué depuis 1978 mais j'apprécie toujours autant mes disques New Wave. Ceci n'est qu'un aperçu de ma discothèque New Wave mais les artistes essentiels sont tous représentés.
Comme l'homme a du goût, et même s'ils ne font pas partie des disques chroniqués, on trouve trois disques de Pere Ubu dans ses "classiques" du genre : The Modern Dance, Dub Housing et la compilation Datapanik At The Year Zero.
Le livre est disponible en bon vieux bouquin papier (édition à la demande) ou en téléchargement gratuit.

The Modern Dance & Dub Housing
Dans le prolongement du coffret Elitism For The People 1975-1978, Fire Records a réédité le 21 août 2015 les deux premiers albums de Pere Ubu ; beaux objets en vinyle et cd, format "vinyl replica", The Modern Dance (FIRE360) et Dub Housing (FIRE362).

Elitism For The People
A l'occasion du Record Store Day du 18 avril 2015, Fire Records a sorti le coffret Elitism For The People 1975-1978 pour fêter les 40 ans du groupe.
Il est composé de quatre vinyles (180gr) : The Hearpen Singles qui compile les 4 premiers simples parus entre 1975 et 1977 sur Hearpen Records, des rééditions des deux premiers albums de 1978, The Modern Dance et l'extraordinaire Dub Housing et Manhattan, un extrait du concert enregistré au Max's Kansas City de New York le 25 février 1977. Le coffret est complété par la reproduction d'une affiche de 1977 signée Johnny Dromette pour un gig au Pirate's Cove de Cleveland. Un code de téléchargement est également inclu (formats disponibles : Flac, mp3, AAC).
Pour l'occasion, Paul Hamann a digitalisé les bandes 2 pistes analogiques originales à la plus haute résolution disponible (4 fois celle d'un cd audio). Brian Pyle a mastérisé les albums pour l'édition sur support vinyle dans le respect de leur source analogique.
Le coffret a fait l'objet d'une nouvelle sortie le 21 août avec notamment une diffusion aux USA. Il est annoncé sold out par le label en décembre 2015.

Cleveland et Akron compilées
Soul Jazz Records pochette Punk 45 Cleveland Soul Jazz Records pochette Punk 45 Akron Soul Jazz Records poursuit son excellente série Punk 45. Cette fois, ce sont deux villes de l'Ohio (USA) qui sont compilées ; Cleveland et Akron.
Extermination Nights In The Sixth City - Cleveland, Ohio : Punk And the Decline Of The Mid West 1975 - 82 comprend deux titres de Pere Ubu, Final Solution et Heart Of Darkness et Life Stinks de Rocket From The Tombs. Ils sont accompagnés de la crème locale : Pagans, Mirrors, X_X, Electric Eels et bien d'autres (SJR300).
Burn Rubber City Burn! - Akron, Ohio : Punk And The Decline Of The Mid West 1975 - 80 fait la part belle aux Devo, Bizarros et Rubber City Rebels sans oublier Tin Huey, Ralph Carney, l'excellent 10-60-75 Numbers Band etc... (SJR299).
Les deux disques existent en version physique (cd, vinyle) et téléchargeable (mp3). A noter que pour cette dernière, les 3 titres Pere Ubu/RFTT ne sont pas compris.

Pere Ubu à Paris le 27 janvier 2015, à Lille le 29 et à Rennes le 3 février
Pas de surprise quant à la set-list pour ces trois concerts en France. Après une première partie assurée brillamment par la Pere Ubu Moon Unit, une expérience assez forte, le groupe a proposé les mêmes titres qu'à Londres en novembre dernier et quasiment qu'au long de la tournée automnale, autrement dit l'une des plus belles set-lists de sa longue histoire :
Come Home / The Long Walk Home / 333 / Bus Station / Carnival / Nevada / Road to Utah / The Vulgar Boatman Bird / Road Trip of Bipasha Ahmed / Memphis / 414 Seconds / Monday Morning / Caroleen / Winter in The Firelands - Encore : Irene / March Of The (ou Buy Pere Ubu) Merchandise.
A Paris, juste avant Memphis, David Thomas a chanté a-cappela en français une courte version d'Au Fond de la Mer, titre qu'il avait déjà joué accompagné de son seul mélodéon lors d'un concert de Pere Ubu à Rennes le 5 décembre 1998.
Excellent concert parisien avec un David en grande forme, de bonne humeur et très présent, cabotinant entre les morceaux.Très belles versions des deux titres issus de Songs Of The Bailing Man et des Carnival, Memphis, Caroleen et Irene absolument flamboyantes.
Humeur plus maussade à Lille où David Thomas s'est plaint de la qualité des retours s'en prenant alors bien évidemment à l'ingénieur du son. Cela a donné une première partie de concert très tendue et assez retenue avant qu'à la fin de The Vulgar Boatman Bird, notre chanteur déclare "I come back", retrouve son sourire, entame sa désormais célèbre Sock Dance et que le groupe délivre une fin de concert, disons, tonitruante (Memphis, encore, avec une belle partie de clarinette, Winter In The Firelands).
En petite forme, David a plus ressemblé à son ombre qu'à lui-même à Rennes. Pas ou peu d'interventions entre les morceaux. Encore remarquées les versions de The Long Walk Home, The Vulgar Boatman Bird et également de Nevada.
Charlie Dontsurf, avec l'aide de Pascal S.
Photos et chronique du concert de Rennes sur le site Analogic.

Mordrake's Theme
Les titres Road To Utah et Carnival ont été utilisés dans la bande-son de l'épisode spécial Halloween (2014) de la série américaine American Horror Story. Ils sont sortis en format "simple" sur les sites Spotify ou Deezer sous le nom Mordrake's Theme.

Pere Ubu's Film Jukebox
Un jukebox cinématographique, ou les 10 films préférés de David Thomas, est présenté sur le site Electric Sheep Magazine.

Pere Ubu compris
D'après David Thomas, le travail et la musique de Pere Ubu enfin compris dans ce texte, Elitism For The People : In Praise Of Pere Ubu.

"Cogs, The Making of de Carnival Of Souls
Cela devient une bonne habitude. Chaque nouvel album de Pere Ubu est accompagné d'un livre signé David Thomas. Les 100 pages de "notes de pochette" vous emmèneront au coeur du processus créatif du groupe, avec cette fois, outre les textes des chansons, des commentaires de chaque musicien du groupe et du sonorisateur européen, Nadan Rojnic. A commander avec le disque et d'ores et déjà expédié par Fire Records.

Pere Ubu, mécanicien - Carnival Of Souls, les vidéos
* La vidéo de Golden Surf II, le second single extrait de l'album.
* Big Ed's Used Records, n'abusez pas des disques d'occasion mais abusez de cette vidéo !
* Irene, le premier single extrait de l'album en vidéo.
* Règle #2 de Pere Ubu : Self Expression is Evil. Deuxième vidéo d'une série en cours, en support à la sortie future du nouvel album. Elle contient des extraits du titre Irene.
* Pere Ubu Fixes Things, une première règle (Pere Ubu Rule #1).
* La vidéo du titre Road To Utah est visible sur The Quietus

Non-Alignment Pact au Batofar
Une vidéo du titre Non-Alignment Pact tirée du concert du Batofar (Paris/15 mai 2011). Montage de Charles J. approuvée par les autorités ubiennes

"Carnival Of Souls", le dernier album de Pere Ubu est sorti le 8 septembre 2014
Carnival Of Souls, projet de pochette L'album de Pere Ubu, Carnival Of Souls, est sorti les 8 et 9 septembre 2014 (selon les pays). Il est paru sur le label anglais Fire Records en format cd et vinyle, comme le précédent.
La version vinyle ne contient pas le titre Brother Ray, long de 12 mn mais cinq Strychnine Interludes d'une minute chacun, mélange improbable d'interférence d'ondes courtes, d'un riff de garage-rock déconstruit et de transmissions secrètes d'alphabet morse, absents eux de la version cd. Elle contient toutefois un bon de téléchargement pour récupérer l'intégralité des titres, dont Brother Ray.
Sur la page officiel Facebook du groupe, on apprend que le groupe s'est concentré sur une relecture du Progressive Rock des 70's, musique dont Keith Moliné est grand fan. Avant de commencer les sessions, David Thomas a écouté deux weekends de suite et dans tous ses détails l'abum Pawn Hearts du Van Der Graaf Generator. Au long des sessions, le projet s'est orienté vers une synthèse de Kraftwek et Suicide en un seul groupe, une méthodologie et un son. Gageons que le résultat sera bien différent de ce que l'on tente d'imaginer à la lecture de ces quelques mots !
Les premières écoutes sont plutôt bluffantes, as usual ... comme un rapprochement, un mixage des Two Pale Boys et de Pere Ubu, et pas seulement parce que Carnival Of Souls est orné d'une relecture du Golden Surf de l'album 18 Monkeys On A Dead Man's Chest". Ce Golden Surf II, situé en ouverture du disque, va décoiffer plus d'un Surfeur Masqué. La version finale de Visions Of The Moon est tout aussi belle que la démo que le groupe avait mis en ligne sur hearpen.com. Le fantôme de Jim Morrison semble flâner sur Brother Ray, titre enregistré live le 3 novembre 2013 à Zagreb (Croatie). Irene est non seulement une jolie fille mais aussi l'une des plus belles chansons jamais enregistrées par le groupe. Le chant sur Golden Surf II et Dr Faustus est issu du concert de Dublin (14 novembre 2013) (ainsi que la guitare pour le 2ème titre).
La pochette est signée Alex Horn.
Les titres Golden Surf II et Bus Station ont été mixés par Stephen Hague qui avait déjà travaillé avec le groupe pour l'album Cloudland.
Fire Records a sorti le 20 octobre 2014 une édition en Gold Vinyl.

Allen Ravenstine & Robert Wheeler
City Desk cd Farm report cd Les deux albums d'Allen Ravenstine et de Robert Wheeler, City Desk et Farm report sont disponibles depuis quelques mois maintenant. Ils sont essentiellement vendus lors des concerts mais peuvent être achetés par correspondance (voir ci-dessous).

Rappel : Dans le cadre du tournage du documentaire Dream Of Wires sur le rôle des synthétiseurs dans la musique électronique, Allen Ravenstine et Robert Wheeler se sont retrouvés au Grant Avenue Studio d'Hamilton (Ontario/Canada) et ont été interrogés par le réalisateur canadien, Robert Fantinatto, sur l'utilisation des synthétiseurs EML au sein de Pere Ubu. Cette fantastique interview est toujours visible sur youtube.
Les deux compères ont profité de l'occasion pour enregistrer ensemble pour la première fois. L'ingénieur du son, Bob Doldge, a décrit ainsi l'expérience : quatre mains attachés à un seul corps.
Les deux albums sont issus de cette session. Pour vous les procurer, vous pouvez contacter Robert Wheeler (robert "at" ubuprojex . net) pour les obtenir (12$ l'unité + frais postaux : 7$ pour un cd, 13 pour les deux). Deux vinyles audiophiles (maxi 30 cm / 45 tours) sont sortis il y a quelques mois, également appelés Farm Report et City Desk, sur le label Blue Jet Corp et sont toujours disponibles dans l'Ubutique.

logo du site

© 2017 Charlie Dontsurf