David Thomas & Two Pale Boys : Surf's Up

Surf's Up

Thirsty Ear / thi 57096.2 (US), 2001

  1. Runaway
  2. Man In The Dark
  3. Night Driving
  4. Surf's Up
  5. River
  6. Ghosts
  7. Spider In My Stew
  8. Come Home - Green River

David Thomas : voix, accordéon
Keith Moliné : guitare, électronique
Andy Diagram : trompette, électronique

Titres signés : Thomas - Moliné - Diagram sauf "Surf's Up", Wilson - Parks & "Come Home", Thomas - Jones - Krauss - Maimone

Textes

Production, mixage et mastérisation : David Thomas
Ingénieur du son mixage : Paul Hamann
Enregistré à Hove et Hackney (Angleterre) par David Thomas et Andy Diagram

Graphisme : John Thompson

Album de la semaine, The Guardian (16/02/2001)

Enregistrement

Enregistré "à la maison" à Hove et à Hackney en Angleterre par David Thomas et Andy Diagram.

Editions

Label Référence Pays Date Commentaires
Thirsty Ear thi 57096.2 US 20/01/2001 cd
Bomba BOM22132 Japon 25/02/2001 cd
Glitterhouse GRCD 519 Europe 5/03/2001 cd
Surf's up signé

Dos du livret signé par David Thomas

Chroniques

Attention, ce disque est exceptionnel, stupéfiant, ahurissant !
Le second album studio de David Thomas and Two Pale Boys est sorti en Europe le 5 mars 2001 sur Glitterhouse Records (GRCD 519), distribué en France par PIAS. Two Pale Boys est un des projets "hors PERE UBU" de David. Andy Diagram y tient la trompette, Keith Moliné, la guitare et DT s'occupe du chant et du melodeon. L'électronique intervient pour "mixer/malaxer" les sons issus à l'origine uniquement des instruments "classiques".

Comme le nom de l'album l'indique, on y trouve une version de "Surf's Up", l'un des plus beaux titres de Brian Wilson. Ce titre devait figurer sur le célèbre "album perdu" des BEACH BOYS, "Smile". Le projet avorta en 1967 et le disque ne vit jamais le jour. Ce superbe morceau est néanmoins présent sur l'album des BEACH BOYS intitulé "Surf's Up", sorti en 1971, dans une version terminée par les autres membres du groupe (Capitol/EMI 5 25692 2).
La longue version des 2PB s'inspire, elle, des nombreux pirates de "Smile" qui circulent. Tout au long respectueuse de l'œoeuvre de Brian Wilson, elle démarre comme une simple relecture personnelle avant de prendre son envol et de devenir de plus en plus magique.

Déluges de bruit et de calme, de sons originaux, de rythmes forts, de pulsations répétitives, des titres comme "Runaway", "Man In The Dark", "Night Driving" ou "River" vous collent à la peau irrémédiablement. Et la voix ... . Incroyable !
Charlie Dontsurf (Mars 2001)

La voix de David Thomas, unique, haute, elliptique et déformée traverse chaleureusement et brutalement une musique qui évoque simultanément les néons urbains, le ciel immense et les grandes plaines ouvertes au vent. C'est un truc poignant et obsédant, beau et hanté, dans lequel vous vous perdrez et vous trouverez à la fois.
(Ross Fortune, Time Out, 28/02/2001).

logo du site

© 2019 Charlie Dontsurf